Marilyn en expo

On 4 mai 2012

C’est une toute petite expo. On n’est pas dans un grand musée parisien, là, non… Mais dans une toute petite galerie, dans une minuscule rue de Paris. Et le sujet… ? Ah, le sujet, battu, re-battu et re-re-battu : c’est Marilyn. Oui, une nouvelle expo autour de Marilyn Monroe. Oui, encore…

Mais c’est sous un angle original qu’est organisée cette expo. Il y a d’abord quelques magnifiques tirages de photos de Lawrence Schiller, qui furent prises lors du tournage du dernier film, inachevé, de Marilyn : Something’s got to give. Ces quelques photos, prises notamment autour de la piscine où fut tournée la scène mythique où la star des stars, à 36 ans, apparaît au faîte de sa beauté et de son épanouissement, sont un pur délice et ne peuvent que relancer le mystère d’une disparition et poser encore des doutes sur la théorie du suicide. Bref…

[protected][dewplayer:http://www.laradioparisienne.fr/podcasts/Marilyn30062012.mp3]

D’autres artistes sont là aussi, dans cette petite expo, car le propos de la Galerie Taglialatella, située au 10 rue de Picardie, entre le Carreau du Temple et le Marché des Enfants Rouges, est de nous démontrer l’apport de l’icône Marilyn sur la culture Pop-Art.

Alors, il y a eu Wharol, bien sûr, mais on découvre aussi là les œuvres de Mel Ramos et, surtout me semble-t-il, celles de Russell Young, qui détourne des photos mondialement célèbres de Marilyn pour en changer le grain, la brillance. Il va jusqu’à y inclure des éclats de diamants pour faire briller encore plus de tous ses feux la plus glamour de toutes les stars.

On est donc loin de la magnifique expo quasi-exhaustive de Boulogne sur Romy Schneider voici quelques mois. Là, quelques photos, quelques œuvres, et un propos. Et, comme l’accueil est charmant, n’hésitez pas à discuter de ce que vous voyez avec les responsables de la galerie. C’est un moment bien sympa, devant des images somptueuses.

Ah, une précision : les toiles de Basquiat au sous-sol, ne perdez pas votre temps comme je l’ai fait à chercher le rapport avec l’évolution des travaux autour de Marilyn. Il n’y en a aucun. La Galerie Taglialatella est spécialisée en Pop-Art et ces toiles font partie de son fonds, simplement.

C’est jusqu’au 30 juin, à la Galerie Taglialatella, 10 rue de Picardie.[/protected]

Pour en savoir plus…

 

Laisser un commentaire